Windows Defender est-il suffisant pour me protéger ?

La protection dans le domaine informatique est un paramètre d’une importance capitale dans le monde virtuel. À cause de très nombreux dangers qui circulent sur internet et même dans les supports de stockage tels que les clés USB, les disques durs et autres, il est important de posséder les logiciels adéquats. Par défaut sur les ordinateurs Microsoft il existe l’antivirus Windows Defender, mais est-il suffisant ?

Qu’est-ce que c’est que Windows Defender ?
C’est un antivirus automatiquement installé sur votre système d’exploitation Microsoft. Celui-ci étant présent par défaut, il assure donc la protection de votre PC contre la plupart des menaces virtuelles. Présent sur toutes les versions de système (Windows 7, 8, 10) elle est considérée par beaucoup comme un véritable service de protection de votre machine. Mais, est-elle vraiment suffisante ?

Une détection lente et souvent absente
Il est important de savoir que comme tout logiciel, l’antivirus Windows Defender lui aussi connaît de multiples évolutions technologiques. Les versions précédentes rencontraient de très grandes difficultés quant à la détection d’éléments dangereux. En effet, jusqu’ici, celui-ci n’était particulièrement efficace que d’une manière périodique et donc avait de la peine à détecter certains virus comme les ransomware. Contrairement à des antivirus tels que Avast qui lui, depuis longtemps possède des systèmes d’analyse basée sur des critères comme la signature ou la détection comportementale pour reconnaître des fichiers potentiellement dangereux, Windows Defender réalise une analyse générale parfois invisible.

Une mise en quarantaine moins efficace
Avast antivirus possède, dans le monde de la sécurité, l’un des systèmes de mise en quarantaine virale le plus puissant et le plus développé qui soit. Très efficace, il donne la possibilité d’empêcher un virus, quelle que soit sa puissance de nuire à votre système d’exploitation.
Windows Defender, par contre, ne dispose pas d’un tel système. Il s’agit plutôt d’un système d’alerte qui n’intervient pas automatiquement sur les virus détectés mais qui vous alerte pour que vous gériez vous-même la menace.

Windows Defender : Un taux de détection bien plus faible qu’Avast
Alors qu’Avast a été élu meilleur antivirus de l’année par AV-Comparative, notamment grâce à ces très bonnes performances en terme de détection des virus, Windows Defender reste l’un des antivirus avec le plus faible taux de détection de virus dans les différents tests réalisés par AV-Comparatives et AV-Test.

Ainsi, on peut donc constater que depuis des années les programmes antivirus par défaut de Microsoft n’ont pas été capables d’assurer pleinement la protection de votre PC. C’est pour cette raison que les antivirus comme Avast ont connu un très fort développement.

Partager sur :