Avons-nous besoin de protéger nos entreprises du GDPR?

Les amendes peuvent apparaitre intimidantes, mais les pratiques de sécurité de base maintiennent les entreprises en conformité avec la réglementation européenne GDPR.

Protéger les entreprises à l'aide du GDPR
General Data Protection Regulation (GDPR) padlock on european union flag

Le 25 mai 2018, le règlement général sur la protection des données, mieux connu sous son acronyme GDPR, est entré en vigueur. Deux ans auparavant, le Parlement européen avait approuvé le GDPR et les entreprises du monde entier se sont efforcées de s’y conformer. Les amendes peuvent atteindre 20 millions d’euros ou 4% du chiffre d’affaires annuel mondial de la société. Il est donc judicieux d’être préparé.

Seize mois après sa promulgation, nous pouvons évaluer ce qui s’est passé. Selon Enforcement Tracker, qui maintient une liste des amendes GDPR imposées au sein de l’Union européenne, 21 pays ont appliqué des amendes:
Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, République tchèque, Danemark, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Malte, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Espagne, Suède, Royaume-Uni

Du point de vue des entreprises, le GDPR peut représenter une double peine. Les entreprises doivent non seulement s’inquiéter de la vague sans fin de cyberattaques, mais les autorités peuvent aussi s’en prendre à elles si elles en deviennent victimes. Si nous examinons de plus près les amendes et les raisons qui les sous-tendent, nous constatons que plusieurs d’entre elles partagent les mêmes raisons qui ont entraîné ces amendes:
“Mauvaises mesures de sécurité dans l’entreprise”
“Aurait dû faire plus pour sécuriser ses systèmes”
“Manque de mesures de sécurité de base”
«Accès illimité à tous les dossiers de patients/clients»
«Mesures de sécurité insuffisantes»

Toute entreprise peut subir une violation de données. Aujourd’hui, il est important de noter que la protection des actifs incombe à chaque entreprise. Les données sont l’un des actifs les plus précieux. La plupart des attaquants s’attaquent à l’argent et, comme toute entreprise, calculent leur retour sur investissement. Si la sécurité est laxiste, les criminels peuvent voler des données à moindre coût pour un excellent retour sur investissement.

Quelques mesures simples peuvent protéger les entreprises des cyberattaques et des amendes GDPR :

Protégez tous vos appareils: vous pourriez être tenté d’installer une solution de sécurité, comme Avast Business Antivirus, sur vos ordinateurs, et c’est tout. C’est un pas dans la bonne direction, mais tous les périphériques doivent être protégés: smartphones, routeurs et tout périphérique pouvant servir de point d’entrée au réseau de votre entreprise. Tous doivent être protégés et surveillés.

Mises à jour: Assurez-vous que tous les logiciels que vous utilisez dans votre entreprise sont mis à jour. Cela inclut le système d’exploitation, tous les programmes installés, les pilotes, les logiciels, etc. Les cybercriminels utiliseront toutes les failles de sécurité connues. Encore une fois, cela ne concerne pas uniquement les ordinateurs, mais tous les périphériques connectés à votre réseau. Avast Patch Management permet de gérer facilement et de façon centralisée, l’application des correctifs sur vos machines.

Contrôle des appareils: votre réseau relève de votre responsabilité. Par conséquent, personne ne devrait pouvoir y accéder sans votre permission. Les stratégies qui définissent quand et dans quelles circonstances les périphériques peuvent entrer sur le réseau doivent être définies.

Travail à distance: il est plus courant que jamais de travailler à domicile, ce qui signifie que les entreprises permettent aux employés d’accéder à leur réseau depuis le monde entier. Les réseaux privés virtuels sont une solution sûre. N’oubliez pas d’activer l’authentification à deux facteurs pour vous assurer que même si les informations d’identification sont volées, les accès non autorisés peuvent être empêchés. Différents profils VPN peuvent être créés et attribués aux utilisateurs afin de leur donner accès aux ressources réseau dont ils ont besoin, mais pas à l’ensemble du réseau.

Poste de travail distant: dans de nombreuses entreprises, il est courant d’utiliser le poste de travail distant pour accéder à un poste de travail ou à un serveur spécifique et le contrôler depuis un autre lieu. C’est bien tant qu’il n’est accessible qu’aux personnes déjà présentes sur votre réseau interne.

Vous devez supposer que, tôt ou tard, votre réseau sera compromis. vous devez donc agir en conséquence et rechercher des activités suspectes. Vous devriez effectuer des tests d’intrusion périodiques, trouver les points faibles et suivre les recommandations pour les résoudre.

Vous ne devez toutefois pas considérer les amendes du GDPR comme inévitables. À mesure que les pays adopteront une réglementation plus uniforme, les entreprises, petites ou grandes, pourront respirer un peu plus facilement. Les bonnes pratiques en matière de cybersécurité seront récompensées. Les entreprises sûres bénéficiant d’une sécurité solide seront également en conformité avec ce qui semblait initialement une loi effrayante.


D’où proviennent les spams et les URL malveillantes? 10 faits de cyber sécurité extraits du nouveau rapport AV-TEST

Il y a eu 376 639 nouveaux échantillons de logiciels malveillants par jour l’année dernière – et neuf autres faits tirés du rapport de cybersécurité AV-Test de cette année.

Rapport AV-Test récompense AVAST

L’Institut AV-TEST vient de publier son rapport annuel sur la sécurité. Voici les 10 meilleures infos tirées de ce nouveau rapport:

En 2018, les programmes de cybersécurité devaient faire face à une moyenne de 4,4 programmes malveillants par seconde, soit 376 639 nouveaux échantillons de programmes malveillants par jour.

D’où vient le spam? Le Brésil représente plus de 14% du volume total des spams dans le monde, suivi de près par la Fédération de Russie, avec 13% des spams.

La plupart des courriels contaminés arrivent les dimanches matin et midi.
Avec plus de la moitié des sites Web mondiaux infectés (59%), le moteur de recherche russe Yandex s’est révélé le plus vulnérable à la propagation d’URL vers des sites Web infectés par des logiciels malveillants.

Avec 29% des sites web infectés dans le monde, le service américain de micro-blogging Twitter suit Yandex. Les criminels utilisent la plateforme pour aborder des sujets d’actualité.

En raison de sa sécurité renforcée, Google ne joue aucun rôle dans la publicité malveillante, dans laquelle les criminels louent des domaines de tendance dans les moteurs de recherche avec des termes extrêmement similaires dans l’URL et annoncent les sites Web infectés via les moteurs de recherche.

Plus de la moitié (51%) de tous les nouveaux programmes malveillants développés en 2018 ciblaient le système d’exploitation Windows.

En 2018, les chevaux de Troie représentaient près des deux tiers de tous les programmes malveillants développés pour Windows (62,5%). Ils sont suivis par les virus informatiques classiques (21%).

Le parasite bien connu Mirai a fabriqué 42% de tous les codes malicieux pour les appareils IoT en 2018.

Rien qu’au premier trimestre de 2019, 3,2 millions d’attaques contre des dispositifs IoT ouverts sur le Web ont été enregistrées.

AV-TEST est un institut de recherche indépendant dans le domaine de la sécurité informatique.


Prestataire informatique : Boostez vos ventes de solutions de sécurité !

De nombreux fournisseurs informatiques ont du mal à générer des revenus récurrents et cohérents et à trouver de nouvelles façons de fournir de la valeur aux clients. Saviez-vous que donner les moyens à vos équipes commerciales de vendre plus de services de sécurité augmente non seulement vos résultats, mais augmente également la satisfaction et la rétention des clients?

Pour vous développer, vous devez disposer d’un flux régulier de revenus récurrents mensuels, qui est l’élément vital des fournisseurs de services gérés. Pour commencer sur la voie du succès, voici quelques conseils:

Booster ses ventes en 2020

Reconnaître ce qui motive la transformation

Alors que la concurrence et les options augmentent dans le domaine de la sécurité informatique, les fournisseurs ressentent la «pression», créant une baisse de la fidélité des clients (et même du personnel, des ventes ou des consultants), ainsi qu’une diminution des marges. Autrement dit, les clients ont plus d’options à leur disposition. Et nombre de vos concurrents offrent un ensemble diversifié et évolutif de solutions de sécurité pour maintenir leur activité opérationnelle. Les tendances informatiques évoluent, ce qui ajoute au défi de la croissance des ventes et de la fidélisation de la clientèle.

Il devient également plus évident que se concentrer sur la vente de matériel n’ajoute pas de valeur à long terme à l’entreprise. Le marché mondial des logiciels, de son côté, devrait dépasser 500 milliards de dollars cette année. Les logiciels sont également au cœur des technologies de la 3e plate-forme comme le cloud et l’analyse, qui, avec la mobilité et les médias sociaux, génèrent la majorité des dépenses informatiques.

Alors, comment pouvez-vous développer votre entreprise dans cette atmosphère en constante évolution?

La technologie évolue – et vous?

La technologie en tant que service.

Plus que jamais, les entreprises voient l’intérêt d’investir dans l’informatique. À mesure que les systèmes commerciaux numériques progressent, l’informatique sera le lien entre les entreprises. À l’ère de l’Internet des objets (IoT), où tout est connecté numériquement, l’objectif est de rendre nos vies plus simples et plus rapides. En tant que telle, la technologie a un énorme potentiel et non seulement stimulera la productivité d’une entreprise, mais stimulera également l’innovation.

À la fin de l’année dernière, les dépenses informatiques mondiales étaient estimées à environ 3,73 milliards de dollars et devraient augmenter de 3,7% cette année. Sans oublier que 44% des entreprises prévoient d’augmenter leurs dépenses technologiques en 2020, contre 38% en 2019.

Plus d’appareils connectés

Cette année, on estime qu’il y a plus de 20 milliards d’appareils connectés avec du matériel IoT, avec des dépenses atteignant près de 3 millliards de dollars. À mesure que les appareils se connectent à Internet et que de nouvelles applications facilitent le partage des informations de ces appareils, les surfaces d’attaque des réseaux se développent. Les équipes de sécurité ont désormais la responsabilité de protéger chaque appareil et application.

Cela présente une opportunité pour les fournisseurs, car plus d’appareils connectés signifient un besoin accru de gestion et de protection. Le marché de l’IoT connaît des taux de croissance substantiels et attire une quantité notable d’investissements. Près de 100 milliards de dollars sont transférés sur les marchés de l’IoT chaque année, et les revenus des entreprises IoT devraient dépasser 450 milliards de dollars.

Passer au cloud

Les opérations commerciales traditionnelles se déplacent vers le cloud depuis plusieurs années. Des opérations de vente aux communications à l’échelle de l’entreprise, les plateformes et les logiciels connectés à Internet ont pris le relais et considérablement amélioré l’efficacité. L’industrie a encore de la place pour croître également, le marché mondial des services de cloud public devant croître de 17% cette année pour atteindre 266,4 milliards de dollars, contre 227,8 milliards de dollars en 2019.

Les environnements de cloud hybride, une combinaison intégrée de services sur site, de cloud privé et de cloud public, sont désormais la norme. En fait, 90% des organisations ont une infrastructure hybride.
Si vous ne vous alignez pas constamment avec les tendances du secteur, il est facile de devenir obsolète.

Avec l’évolution de la technologie, les clients recherchent également une plus grande intégration de produits, services et solutions qui lient tout ensemble. Pour rester compétitifs, les distributeurs, les fournisseurs et les partenaires doivent disposer de solutions de bout en bout, dotées de capacités étendues à travers le continuum informatique pour gérer cet écosystème complexe et fournir les résultats commerciaux dont les clients ont besoin.

Offrir une proposition de valeur unique

Complexité = Opportunité

Avec toutes les données créées par les appareils connectés, il est clair que la façon dont les données sont collectées, traitées, stockées, utilisées et sécurisées est devenue beaucoup plus complexe. Un défi fondamental se déroule: comment gérer, partager, protéger et sécuriser ces données, tout en les interprétants de manière utile?

Cette complexité crée une opportunité pour les fournisseurs de services informatiques, car ces tendances du marché montrent que pour répondre aux besoins de vos clients à l’avenir, vous devez disposer d’un portefeuille de produits et de services de bout en bout et de l’expertise nécessaire pour générer de véritables résultats commerciaux. Les fournisseurs de services ne prospèrent plus dans le monde du break-fix, mais voient le succès à long terme en jouant le rôle de conseillers expérimentés et de confiance.

Connaissez vos clients

Pour vraiment comprendre la perception de la valeur de vos clients, vous devez marcher une journée à leur place.

Comprenez-vous vraiment comment vos clients achètent? Les acheteurs savent ce qu’ils veulent, et la plupart de leur recherche se fait désormais sur Internet. Ils partagent des informations, obtiennent des recommandations de leurs pairs…etc. Les clients d’aujourd’hui n’ont plus besoin de représentants commerciaux comme auparavant. Les acheteurs font leurs propres recherches et définissent leurs propres critères d’achat, avant la première interaction avec le vendeur.

Afin de s’aligner sur le parcours de votre acheteur, vous devez adapter votre processus de vente. Les clients veulent des conseils, des études de cas et du contenu pertinent, pas un argumentaire de vente! Avoir une présence sur Internet est maintenant devenu indispensable pour que vos clients puisse vous trouver via du contenu pertinent. Organisez vos processus de vente et de marketing autour des comportements de vos clients, et non de vos activités de vente.

Changez votre état d’esprit

Vous ne vendez pas de produits – vous vendez du changement.

Afin d’atteindre vos clients, vous devez changer votre façon de penser les ventes. En fait, vous ne pouvez plus vendre en fonction du produit ou du prix. Vendre des solutions et des résultats au lieu de produits peut entraîner des taux de conversion plus élevés. Considérez-vous comme un conseiller commercial de confiance, plutôt que comme un vendeur.

Comme le dit Amanda Holmes, PDG de Chet Holmes International: «Gardez toujours à l’esprit l’intérêt de votre prospect et améliorez vos process pour apporter le meilleur service possible à vos clients. Vos clients deviendront ainsi des fans enthousiastes, ils seront votre meilleure vitrine pour vous apporter des nouveaux clients et ils resteront avec vous pour toujours. En fin de compte, il s’agit de servir, pas de vendre. « 

Notre service commercial se tient à votre disposition pour vous aider à augmenter vos ventes de solutions de sécurité.


Nouvelle promo AVAST pour démarrer 2020!

Suite aux nombreuses demandes que nous avons reçues de la part de nos revendeurs, nous avons décidé de poursuivre la promotion de reprise concurrentielle. En effet, pour tout client qui souhaite migrer d’une solution concurrente vers Avast Business, AVAST vous offre 50% de remise et jusqu’à 9 mois de protection gratuite, permettant ainsi de couvrir la période restante de leur antivirus concurrent.

Comment fonctionne la promo?

Cette promotion est valable pour toutes nouvelles commandes Avast Business Antivirus, Avast Business Antivirus Pro et Avast Business Antivirus Pro Plus.

Cette promotion ne s’applique pas pour les renouvellements et la remise de 50% ne peut pas être cumulée avec d’autres remises (EDU, non profit…etc.)

Durée de la promotion:

La promotion se terminera le 29 Fevrier 2019.

Comment obtenir la promotion ?

Pour les 50% de remise:

Faites une demande de devis depuis votre espace revendeur en fournissant une copie d’écran ou la facture du logiciel concurrent. La remise de 50% sera automatiquement appliquée sur votre devis.

Pour les mois gratuits de protection:

Envoyez-nous, sur contact@avastedition.com, une copie de la facture du logiciel concurrent ou une copie d’écran de ce logiciel ou tout autre justificatif montrant la date d’expiration du logiciel concurrent. La période de protection gratuite, pouvant aller jusqu’à 9 mois, sera automatiquement appliquée sur votre commande Avast Business.

Je reste à votre entière disposition pour toute question.

Bien Cordialement,
Maelle Adeire
AVAST – Distribution France
09 70 44 70 96
contact@avastedition.com


Comment savoir si j’ai été piraté avec Avast Hack Check ?

Vérifiez régulièrement si vous avez été piraté. Vous pensez que vos données ont été volées à partir des services en ligne que vous utilisez? Vous ne pouvez pas faire grand chose à ce sujet. Si vous mettez les données en ligne, elles seront probablement volées tôt ou tard. L’astuce consiste à donner le moins d’information possible et à vérifier si vos données ont été hackées.

Vous pouvez le faire à partir d’un certain nombre d’outils différents tels que Avast Hack Check :

https://www.avast.com/hackcheck

Avast Hack Check a déjà détecté 19491055067 mots de passe volés qui ont été utilisés dans le cadre d’une violation de la sécurité ou d’autres types d’activités illégales en ligne. Vérifiez si le vôtre en fait partie. Il vous suffit d’entrer l’adresse e-mail que vous utilisez pour vous connecter à Facebook, à LinkedIn ou à tout autre site en ligne sur lequel vous avez un compte. Avast va le vérifier à l’aide d’une base de données de sites Web piratés et d’informations de connexion volées.


AVAST – 5 infos que vous n’imaginiez pas sur le hardware

Votre matériel est-il plus vieux que la moyenne? Découvrez ces 5 vérités surprenantes.

Notre étude se poursuit: dans un précédent article de blog consacré au rapport sur le PC Avast 2019, nous avons examiné les développements les plus importants dans le monde du software – par exemple, les types de logiciels et les versions de Windows installés par les utilisateurs et leur ancienneté. Cette fois-ci, nous regardons sous le capot et inspectons le hardware utilisé par des millions d’utilisateurs dans le monde.
Alors qu’avons-nous trouvé?

  1. Les PC sont de plus en plus vieux
    Dans le rapport de l’année dernière, l’âge moyen des PC était de 5 ans et demi, mais en 2018, ce nombre moyen est passé à 6 ans! Le fait est que la plupart des PC et des ordinateurs portables de cet âge commenceront à montrer des signes d’usure. L’ajout constant de programmes finira par ralentir le système. De plus, en fonctionnant, les PC dégagent de la chaleur qui, au fil des années, finira par décomposer le matériel. En 2019, nous verrons probablement cette tendance se poursuivre car même du matériel informatique de plus de 6 ans suffit généralement pour les tâches quotidiennes.
  2. Les disques SSD ne sont pas aussi populaires qu’on pourrait le penser
    Au cours des dernières années, les «SSD» ont fait fureur: un stockage flash, plus rapide que les disques durs traditionnels. Bien qu’ils soient couramment utilisés dans les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables flambant neufs, la grande majorité des ordinateurs fonctionnent encore sur des disques durs classiques.
    85% des périphériques dans le monde utilisent des disques mécaniques, le reste fonctionnant sur des hybrides SSD uniquement ou SSD + HDD (qui utilisent le SSD comme disque principal et le disque dur comme disque secondaire plus grand pour le stockage).
    Cette distribution ne changera pas avant au moins 2021, date à laquelle les expéditions de disques SSD dépasseront les disques durs classiques.
    Nos conseils aux utilisateurs qui s’endorment devant la lenteur du démarrage de leur ordinateur ou du lancement de leurs programmes: effectuez une mise à niveau vers un SSD! C’est probablement le moyen le plus efficace d’améliorer les performances de votre PC.
  3. Les ordinateurs portables remportent la mise
    Étant donné l’âge moyen des ordinateurs personnels (voir ci-dessus), nous nous attendions à ce que beaucoup de gens utilisent encore des modèles de bureau classiques (avec tour sous le bureau). Mais en fait, plus de 63% de nos millions d’utilisateurs ont un ordinateur portable plutôt qu’un ordinateur de bureau.
  4. HP mène le jeu
    Plus de 50% de tous les ordinateurs que nous avons examinés dans le monde étaient des modèles fabriqués par HP, Dell, Lenovo, Acer et Asus. HP était en tête du groupe avec près de 20%.
  5. 4 gigs c’est assez bon
    En regardant les spécifications réelles de ces PC, nous avons trouvé quelques faits intéressants.
    Premièrement, il semble que la majorité des ordinateurs fonctionnent sur des processeurs à double cœur, la plupart d’entre eux étant «hyperthread», ce qui signifie que chaque cœur a deux cœurs virtuels, ce qui lui permet d’exécuter quatre tâches simultanément.
    Les quad cores haut de gamme gagnent également en popularité, un PC sur cinq dans le monde a ces processeurs destinés à la création de contenu, aux jeux et au multitâche plus intense.
    La mémoire principale (RAM) est un autre facteur clé de la performance. Plus un système a de Go plus il peut contenir de programmes et de données et plus il s’exécutera rapidement. Dans le monde réel, près de la moitié des appareils disposent de 4 Go de RAM, ce qui est suffisant pour la plupart des activités courantes. C’est uniquement lorsque vous jouez à des jeux plus lourds, que vous utilisez des applications multimédias (par exemple, l’édition vidéo / audio) ou que vous exécutez de nombreux programmes en même temps que vous remarquerez un ralentissement.

En regardant ces données matérielles, il semble que de nombreux utilisateurs utilisent des ordinateurs avec des performances suffisantes pour les tâches quotidiennes, même s’ils risquent de connaître rapidement des problèmes matériels. La plupart des équipements ayant 6 ans, ces ordinateurs pourraient bientôt tomber en panne, même avec un entretien approprié. En outre, les utilisateurs d’ordinateurs portables doivent se méfier des batteries susceptibles de se dégrader.
Avast vous recommande de traiter votre système avec la maintenance appropriée afin de permettre un fonctionnement en douceur le plus longtemps possible. Nous souhaitons vous informer que si votre matériel a plus de 5 ans, le moment est peut-être venu de commencer à envisager la nouvelle technologie commercialisée, pour la mise à niveau éventuelle que vous allez devoir faire.


L’antivirus est-il encore nécessaire en entreprise ?

Avec des menaces telles que les ransomwares, les entreprises ne peuvent se permettre de laisser leurs réseaux et leurs données non sécurisées.

Si vous vous demandez si votre entreprise nécessite une protection antivirus, la réponse courte est oui. Bien que Windows 10 dispose de son propre programme antivirus intégré, Windows Defender, l’investissement dans une solution antivirus dédiée peut offrir une protection plus complète. Poursuivez votre lecture pour découvrir comment les solutions antivirus peuvent protéger votre entreprise et réduire le risque d’infractions coûteuses en matière de cybersécurité.

Pourquoi ai-je besoin d’un antivirus pour protéger mon entreprise?

Les cybermenaces évoluent constamment. Alors que les systèmes d’exploitation et les navigateurs Web se sont développés pour lutter plus efficacement contre les virus, les cybercriminels ont également mis au point de nouveaux types d’attaques. Un nouveau logiciel malveillant sophistiqué utilise des vulnérabilités logicielles non découvertes et peut contourner la protection de base offerte par votre système d’exploitation et vos navigateurs Web si vous ne disposez pas d’une solution antimalware robuste.

Un nombre croissant de menaces à la cybersécurité ciblent spécifiquement les entreprises, les ransomwares étant particulièrement préoccupants. SamSam ransomware, par exemple, a précédemment détruit un hôpital dans l’Indiana et la ville d’Atlanta (oui, toute la ville). Et une attaque de ransomware contre le port de San Diego a paralysé le centre de transport. Vous avez besoin d’un antivirus pour vous assurer que votre entreprise n’est pas vulnérable à une attaque par ransomware.

Bien que l’installation des dernières mises à jour de sécurité protège votre système d’exploitation contre les menaces connues, les hackers utilisent des exploits «zero-day» – des vulnérabilités inconnues des éditeurs de système d’exploitation. Ces exploits permettent ensuite aux logiciels malveillants de ne pas être détectés par les navigateurs et les systèmes d’exploitation.

Les produits antivirus tels que Avast Business Antivirus créent une couche supplémentaire de protection de sorte que même si un logiciel malveillant parvient à atteindre votre ordinateur, vous disposez d’un outil pour le détecter et le supprimer avant qu’elle ne perturbe l’ensemble du réseau.
Les logiciels antivirus détectent et suppriment les virus, mais protègent également vos données contre tous les types d’attaques. Par exemple, les outils de sécurité Web peuvent aider à prévenir les attaques de phishing et à bloquer les sites Web malveillants, et les outils anti-ransomware peuvent protéger les données de vos appareils contre le cryptage et la conservation contre rançon. Avast Business Antivirus inclut tous ces outils pour protéger en temps réel, les appareils de votre entreprise.


Les amendes GDPR commencent à pleuvoir sur l’Europe

Au cours de la première année d’application du GDPR, seule une poignée d’amendes majeures ont été infligées. Deux imposantes amendes ont été distribuées cette semaine au Royaume-Uni.

La menace de lourdes amendes a obligé les entreprises à prendre au sérieux les réglementations GDPR il y a deux ans, alors même qu’elles ne savaient pas si ces amendes seraient réelles. Maintenant, ces amendes sont bien réelles.

Lundi, l’agence britannique de protection de la vie privée a annoncé qu’elle infligeait une amende de 230 millions de dollars à British Airways en réponse à une violation des données des clients en septembre 2018. Mardi, le Bureau du commissaire à l’information (ICO), a annoncé une amende de 123 millions de dollars à l’encontre de la chaîne hôtelière Marriott pour une violation en novembre 2018.

Des annonces similaires ont toutes deux évoqué les violations du règlement général sur la protection des données. L’Union européenne a approuvé la loi sur la protection de la vie privée au printemps 2016 et l’a promulguée environ deux ans plus tard. Le monde des affaires a pris bonne note de la menace encourue par GDPR d’une amende pouvant représenter jusqu’à 4% du chiffre d’affaires mondial annuel d’une entreprise.

Seules quelques amendes majeures ont été infligées au cours de la première année d’application du GDPR. (Bien que l’amende de 57 millions de dollars imposée par la France à Google – en janvier dernier – pour le traitement de ses informations publicitaires dans le secteur de la publicité – ait été importante.) Pourtant, depuis le mois de mai, les gouvernements ont infligé beaucoup plus d’amendes majeures.

L’Allemagne a condamné un officier de police à une amende de 1 500 euros pour avoir recherché le numéro de téléphone portable d’un conducteur à l’aide des informations de sa plaque d’immatriculation et l’avoir appelé pour des raisons personnelles.

Les amendes de ce printemps incluaient le jugement français de plus de 400 millions d’euros contre une société immobilière pour traitement incorrect de données de caméras de surveillance, et une amende de 280 000 euros contre la Liga pour l’usage abusif du microphone par la ligue de football dans son application mobile.

Les amendes imposées cette semaine font suite à des atteintes à la sécurité des données – déjà extrêmement coûteuses pour les entreprises – et ciblent des défaillances spécifiques du GDPR assorties d’une sanction correspondante. « L’enquête de l’ICO a révélé que diverses informations avaient été compromises par de mauvaises dispositions en matière de sécurité, notamment les identifiants de connexion, de carte de paiement et de réservation de voyage », a annoncé l’agence. La compagnie aérienne coopère avec l’ICO et aura l’occasion de résoudre les problèmes pour réduire l’amende.

En ce qui concerne la chaîne d’hôtels Marriott, l’agence de surveillance britannique a critiqué le système de sécurité lié à l’acquisition d’une société. « L’enquête de l’ICO a révélé que Marriott n’avait pas entrepris un contrôle préalable suffisant », a déclaré l’agence dans un communiqué, « et aurait également dû faire davantage pour sécuriser ses systèmes. »


Arnaques au support technique: Conseils pour vous protéger

Apprenez à détecter, éviter et vous protéger des pires escroqueries au support technique.

Les escroqueries liées au support technique s’attaquent à leurs victimes en utilisant des tactiques de peur. Ils trompent les victimes en leur faisant croire que leur ordinateur a été infecté par des logiciels malveillants; et que leur seul recours est de payer pour des services de support technique inutiles censés résoudre le problème informatique, de périphérique, de plate-forme ou de logiciel infecté.
Les arnaques au support technique prennent de nombreuses formes. Mais les cinq formes les plus courantes sont les arnaques téléphoniques, les escroqueries Web, les messages contextuels, les escroqueries par email et les pop-ups.

Comment vous protéger contre les escroqueries au support technique ?

Les entreprises d’assistance technique légitimes n’appellent pas à l’improviste. Les appelants prétendent appartenir à des éditeurs de logiciels ou d’antivirus renommés. Mais rappelez-vous que les escrocs peuvent facilement usurper des numéros de téléphone officiels, alors ne vous fiez pas à l’identité qu’il vous donne. En outre, Microsoft et les autres sociétés n’envoient pas de messages électroniques non sollicités ni d’appels téléphoniques non sollicités pour demander des informations personnelles ou financières, ni pour fournir un support technique permettant de réparer votre ordinateur. Si vous souhaitez signaler une arnaque, vous pouvez le faire sur la page de signalement d’escroquerie du Ministère de l’Intérieur.

Vous avez un message contextuel effrayant? Évitez de cliquer sur les invites pour vous inscrire à un service ou appeler un numéro. Même en cliquant sur le X pour fermer la fenêtre, il est possible que des logiciels malveillants soient téléchargés par inadvertance sur votre ordinateur. Au lieu de cela, appuyez sur Ctrl + Maj + Échap sous Windows ou Commande + Option + Échap sous Mac OS pour voir les programmes que vous avez ouverts et fermez complètement votre navigateur Web à partir de cette commande.

Et, ne communiquez jamais les informations de votre carte de crédit pour payer quelque chose qui vous est proposé par ces messages contextuels.

Détectez les liens sponsorisés spammés. Lorsque vous recherchez un support technique en ligne, méfiez-vous des annonces sponsorisées en haut de la liste des résultats. Beaucoup de ces liens semblent légitimes, mais mènent à des entreprises qui escroquent les consommateurs.

Ne cédez jamais le contrôle de votre ordinateur à un tiers, à moins que vous sachiez qu’il s’agit du représentant de l’équipe d’assistance informatique que vous avez contactée.

Vous avez reçu un email d’un expéditeur inconnu? Ne cliquez pas sur les liens. Les fraudeurs utilisent également le courrier électronique pour atteindre leurs victimes. Ces messages incitent les consommateurs à visiter des sites Web qui lancent des fenêtres contextuelles contenant de faux avertissements et des numéros de téléphone frauduleux.

J’ai été arnaqué par l’une de ces fausses sociétés d’assistance technique ! Que faire ?

Vous avez payé un escroc avec votre carte de crédit? Appelez votre banque immédiatement. Malheureusement, ils doivent souvent faire face à ces problèmes et ils vous guideront à travers les étapes nécessaires pour faire opposition, si possible. Contactez-les immédiatement, avant qu’il ne soit trop tard pour traiter les faux frais.

Si vous avez donné à un fraudeur un accès distant à votre ordinateur, désactivez la connexion sans fil ou débranchez le câble Ethernet de la box Internet. Mettez à jour le logiciel de sécurité de votre ordinateur et supprimez les composants qu’il identifie comme des problèmes. Vous devrez peut-être sauvegarder vos données, nettoyer les disques et recharger votre système d’exploitation. Si vous ne le faites pas tout seul, envisagez de faire appel à un technicien de réparation réputé. Contactez-nous pour obtenir le nom d’un revendeur Avast dans votre région qui pourra vous aider à nettoyer votre PC.

Avez-vous donné votre nom d’utilisateur et votre mot de passe à un escroc? Changez votre mot de passe tout de suite. Si vous utilisez le même mot de passe pour d’autres sites et services, modifiez-les également et veillez à utiliser des mots de passe forts.

Surveillez tous vos comptes en ligne et vérifiez si l’un de vos mots de passe a été hacké grâce au service Avast Hack Check vous saurez quels mots de passe doivent être modifiés.

Avertissez votre famille et vos amis de cette arnaque. Vous ne serez pas surpris du nombre de personnes qui ne le savent pas et qui en sont victimes.

Utilisez toujours un antivirus. Essayez Avast Internet Security ou Avast Premium, qui ont remporté le prix du produit de l’année décerné par la société de tests indépendants, AV Comparatives.


Tout savoir sur Avast Premium Security – la suite de sécurité pour les particuliers.

AVAST a décidé de simplifier son offre de solution antivirus pour les particuliers.

En effet, les retours de nos revendeurs et clients nous indiquent une certaine confusion face à la diversité des produits et des fonctionnalités de ces produits (Pro, Internet Security, Premium…etc.).

De plus l’équipement informatique et multimedia des particuliers est de plus en plus diverses (PC, tablette, smartphone) et nos clients nous demandent une solution simple, capable de protéger tous leurs appareils.

D’autre part, un antivirus seul, sans pare-feu, ni antispam n’est plus d’actualité à l’heure des nouvelles menaces.

Pour toutes ces raisons, l’offre AVAST pour les particuliers comprend désormais deux solutions :
Avast Free Antivirus
Avast Premium Security

Qu’est ce qu’Avast Premium Security ?

Avast Premium Security est la suite de sécurité la plus complète d’Avast pour protéger tous les appareils utilisés dans chaque foyer. Avast Premium Security protège contre toutes les menaces en ligne, y compris les sites Web usurpés et les ransomwares.
Vous pouvez comparer les fonctionnalités d’Avast Premium Security avec les antivirus concurrents ici.

Comment fonctionne le licensing d’Avast Premium Security ?

Un abonnement à Avast Premium Security (appareil seul) protège un appareil sur la plateforme de votre choix (Windos ou Mac). L’abonnement pour un seul appareil peut être utilisé pour les produits suivants :
Avast Premium Security pour Windows
Avast Premium Security pour Mac
Cependant, beaucoup de particuliers n’ont pas qu’un seul PC ou qu’un seul Mac, ils ont aussi un ou plusieurs smartphone Android ou iOS. Pour les familles, Avast met a leur disposition un abonnement à Avast Premium Security (multi-appareils) pour protéger jusqu’à 10 appareils, toutes plateformes confondues (Windows, Mac, Android, iOS).

Quid des versions Avast Pro et Avast Internet Security ?

Afin d’assurer une transition en douceur pour vous et vos clients, les produits Avast Pro Antivirus et Avast Internet Security restent disponible jusqu’au 31 Décembre 2019. Cela signifie que vous pouvez acheter et installer des licences Avast Pro Antivirus et Avast Internet Security jusqu’à cette date. Passé ce delai, l’antivirus de vos clients sera automatiquement (et sans aucune action de votre part) migré vers Avast Premium Security.

Encore un doute sur la version Avast a fournir a vos clients ?

Je vous encourage vivement à consulter le document suivant qui vous donne des exemples de clients types avec la solution Avast qui conviendrait pour chaque cas.


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial