10 conseils pour empêcher les malwares d’infecter votre PC

Lorsque notre ordinateur devient de plus en plus lent ou commence à se comporter de manière inhabituelle, nous soupçonnons souvent la présence d’un virus. Certains sont malveillants et d’autres sont simplement embêtant. Les pires malwares sont les ransomwares, des programmes malveillants qui prennent le contrôle de votre navigateur ou, pire encore, de votre ordinateur.

Voici 10 conseils pour empêcher les logiciels malveillants d’infecter votre ordinateur.

1. Installez un antivirus.

Nous croisons régulièrement de nombreux ordinateurs, en particulier des ordinateurs personnels, dépourvus de protection antivirus. Cette protection est une première étape indispensable pour que votre ordinateur reste exempt de virus.

2. Gardez votre logiciel antivirus à jour.

Avoir un logiciel de protection est la première étape; le maintenir à jour est la seconde. Un antivirus qui n’est pas à jour ne sert à rien. En effet, les menaces évoluent constamment et les éditeurs de logiciels antivirus déploient plusieurs technologies basées sur le Machine Learning et l’intelligence artificielle pour devancer les dernières menaces.

3. Exécutez régulièrement des analyses planifiées avec votre logiciel antivirus.

Cela aussi peut sembler une évidence, mais beaucoup d’entre nous oublient de le faire. Configurez votre antivirus pour qu’il s’exécute à intervalles réguliers. Une fois par semaine est idéal. Si vous avez peur que votre antivirus ne ralentisse votre PC pendant le scan, sachez qu’Avast est l’un des antivirus les plus performants, selon AVComparatives. Une autre solution consiste à exécuter le logiciel la nuit lorsque vous n’utilisez pas votre ordinateur. Cependant, nous éteignons souvent nos ordinateurs la nuit et l’analyse n’est jamais exécutée. Configurez votre logiciel antivirus pour qu’il s’exécute une nuit spécifique et laissez toujours votre ordinateur en marche ce jour-là. Assurez-vous qu’il ne s’éteint pas automatiquement ou ne passe pas en mode veille prolongée.

4. Maintenez votre système d’exploitation à jour.

Que vous utilisiez Windows, Mac OS X, Linux ou tout autre système d’exploitation, maintenez-le à jour. Les développeurs de systèmes d’exploitation publient en permanence des correctifs de sécurité qui corrigent les éventuelles failles de sécurité. Ces correctifs aideront à garder votre système sécurisé.

5. Sécurisez votre réseau.

Beaucoup de nos ordinateurs se connectent à nos fichiers, imprimantes ou à Internet via une connexion Wi-Fi. Assurez-vous qu’un mot de passe est nécessaire pour y accéder et que le mot de passe est fort. Ne divulguez jamais le mot de passe de votre connexion Wi-Fi. Utilisez le cryptage WPA ou WPA2. Le WEP n’est plus assez puissant, car il peut être contourné en quelques minutes par des experts. Avast Pro Antivirus, Avast Internet Security et Avast Premium dispose d’un outil appelé Smart Scan qui permet de détecter les failles de sécurité de votre réseau. Le Smart Scan d’Avast vous donne également des recommandations pour améliorer la sécurité de votre modem.

6. Réfléchissez avant de cliquer.

Évitez les sites Web qui vous semblent suspects. N’ouvrez pas de pièce jointe d’un courrier électronique provenant d’une personne ou d’une entreprise que vous ne connaissez pas. Ne cliquez pas sur un lien dans un email non sollicité. Si vous devez télécharger un fichier depuis Internet, un courrier électronique, un site FTP, un service de partage de fichiers, etc., analysez-le avant de l’exécuter. Avast vous offre la possibilité de scanner un fichier en quelques millisecondes. Pour cela, faites un clic droit sur le fichier et cliquez sur « Analyser avec Avast ».

7. Protégez vos informations personnelles.

C’est probablement la chose la plus difficile à faire sur Internet. De nombreux pirates informatiques accéderont à vos fichiers, pas par force brutale, mais par le biais de l’ingénierie sociale. Ils auront suffisamment d’informations pour pouvoir accéder à vos comptes en ligne et collecteront davantage de données personnelles. Ils continueront de compte en compte jusqu’à ce qu’ils aient suffisamment d’informations pour pouvoir accéder à vos données bancaires ou tout simplement voler votre identité. Soyez prudent sur les Tchats et les médias sociaux.

8. N’utilisez pas de connexion Wi-Fi publique.

Lorsque vous vous trouvez dans un café, à la bibliothèque ou dans un aéroport, n’utilisez pas le Wi-Fi «gratuit» et ouvert (sans mot de passe). Pensez-y – si vous pouvez y accéder sans aucun problème, que peut faire une personne malveillante ayant un peu de connaissance en informatique ?

9. Sauvegardez vos fichiers.

La meilleure chose à faire est de sauvegarder vos fichiers, tous. Idéalement, vos fichiers devraient se trouver dans au moins trois emplacements: la machine sur lequel vous travaillez, sur un périphérique de stockage externe (serveur, clé USB, disque dur externe) et dans le Cloud.

10. Utilisez plusieurs mots de passe forts.

N’utilisez jamais le même mot de passe, surtout sur votre compte bancaire. En règle générale, nous utilisons la même adresse électronique ou le même nom d’utilisateur pour tous nos comptes. Si vous utilisez le même mot de passe pour tous vos comptes en ligne, et que celui-ci est découvert par un hacker, il pourra ensuite accéder à tous vos comptes en ligne. Utilisez un mot de passe fort. Utilisez des minuscules, des majuscules, des chiffres et des symboles dans votre mot de passe. Combinez les différents caractères de façon à ce qu’il soit facile à retenir mais difficile à deviner. N’utilisez pas de dates ou de noms d’animaux.

 

Partager sur :